The Jungle Book

The Jungle Book

Cela fait maintenant quelques années que Disney s’est lancé dans le projet de revisiter ses plus grands succès. Après Alice in Wonderland, Maleficent (ma critique) ou encore Cinderella (ma critique), c’est au tour de The Jungle Book d’avoir le droit à sa version « live ». Adapté du célèbre roman de Rudyard Kipling, le film raconte l’histoire de Mowgli, un enfant élevé dans la jungle par une famille de loups. Sa vie est menacée lorsque Shere Khan, le redoutable tigre, promet de le tuer. Mowgli doit alors quitter la meute et entame un long voyage dans la jungle aux côtés de la panthère Bagheera.

Si le dessin animé manquait peut-être d’un peu de profondeur, le film tente de combler cette lacune en renforçant notamment le lien entre Mowgli et les loups ou en s’intéressant davantage aux motivations de Shere Khan. Le résultat est plutôt satisfaisant sans autant être totalement novateur. On reste tout de même dans un scénario sans grande surprise (et avec quelques incohérences qui auraient pu être évitées) mais qui n’empêche pas le spectateur de passer un agréable moment. On retrouve avec plaisir ces personnages iconiques que sont Baloo, le roi Louie ou encore Kaa et les chansons qui ont fait le succès du dessin animé. Ces dernières sont d’ailleurs insérées par petites touches pour ne pas plomber l’intrigue. Attention toutefois à ne pas aller voir le film avec des tous petits car il comporte quelques images qui font assez peur (merci Shere Khan).

C’est au jeune Neel Sethi qu’est revenue la lourde tâche d’interpréter le rôle de Mowgli. Sans être absolument exceptionnel, l’acteur s’en sort plutôt bien, surtout quand on pense qu’il a dû se contenter de tourner la plupart du temps sur des fonds verts ou face à des balles de tennis. Car oui, les autres personnages, les animaux, ont été créés à partir de la « motion capture » et d’images de synthèse. Ils bénéficient d’un casting vocal cinq étoiles : Scarlett Johansson, Lupita Nyong’o, Giancarlo Esposito ou encore Idris Elba. Si la performance de Ben Kingsley, tout comme le visuel de Bagheera sont un peu moins convaincants, les « motion capture » de Christopher Walken en King Louie et de Bill Murray en Baloo sont impressionnantes.

Pareil pour les effets spéciaux qui n’ont pas la même qualité sur l’ensemble du long-métrage. Si certains sont totalement bluffants et très réalistes, on assiste parfois à des plans moins travaillés ; les premières images sont particulièrement immondes : l’image tremble, elle est floue et on ne voit pas grand-chose. J’ai vu le film en 2D donc peut-être que la 3D a un rôle à jouer dans cet effet assez raté. Heureusement, la suite s’améliore.

Au final, Disney nous propose une bonne version « live » qui satisfera les nostalgiques du dessin animé et qui ravira les jeunes spectateurs. Une suite serait d’ailleurs déjà en préparation. A voir.

A noter également que la Warner prépare elle aussi une version « live » de The Jungle Book qui sera réalisée par le maître de la « motion capture », Andy Serkis, avec un casting vocal également très impressionnant (Benedict Cumberbatch, Christian Bale, Cate Blanchett, entre autres). Sortie prévue en 2018.

Disney continue pour sa part à recycler ses vieux classiques. Les prochains ? Beauty and the Beast, Dumbo, Pinocchio ou encore Mulan. Vive les projets originaux.

 

+ : l’histoire renforcée, la « motion capture » de Walken et Murray

 : scénario sans surprise, effets spéciaux parfois ratés

LA scène : « Trussssssst in meeee »

  • Note : 3.5 / 5

 

 

8 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.