Top 5 des grands ratés de 2020

Dire que 2020 fut une année particulière est un euphémisme. Mais malgré la situation compliquée, un certain nombre de longs-métrages ont trouvé le chemin de nos écrans (de cinéma ou de télévision). Et histoire de garder un semblant de tradition, j’ai décidé de quand même vous dresser mes tops de fin d’année habituels. Certes, le nombre de nouveaux films est inférieur à celui des années précédentes, mais cela ne m’a pas empêchée de voir d’excellents films, tout comme des grosses déceptions.

Avant de vous révéler mon Top 10 des meilleurs films de 2020, voici les cinq films que j’aurais dû éviter cette année :

 

N°5 : The Roads Not Taken

Le parfait exemple qu’un duo d’acteurs prestigieux n’est pas suffisant si le scénario ne tient pas la route ! Manquant de clarté et de cohérence, l’histoire ne convainc jamais et la performance de Javier Bardem frise parfois le ridicule. On retiendra seulement Elle Fanning qui essaie comme elle peut de sauver les meubles… sans y parvenir totalement. Aux oubliettes !

Critique

 

N°4: Le Bonheur des Uns…

Quel calvaire ! Paresseux et sans audace, le long-métrage s’enlise dans une suite de scènes sans saveur avec des comédiens loin d’être remarquables. En plus de cela, les personnages sont tout sauf attachants et leurs aventures finissent par nous ennuyer plutôt que nous intéresser. Peut-être qu’il fallait se contenter de la version scénique et ne pas se lancer dans un projet pareil avec un scénario aussi faible.

Critique

 

N°3 : The New Mutants

Le film maudit par excellence qui a enfin fini par arriver dans nos salles… Au vu du résultat final, on se serait volontiers passé de ce projet ! D’une platitude révoltante, le long-métrage ne décolle jamais et n’arrive pas à imposer sa touche horrifique. On se retrouve donc face à un fade divertissement, emmené par un groupe d’acteurs qui offrent de piètres performances. Je doute que même les fans de l’univers trouvent des choses positives à mettre en avant.

Critique

 

N°2: De Gaulle

Les séances de fou-rire provoqué par l’extravagance du jeu de Lambert Wilson témoignent du ratage complet de ce projet. Et pourtant, le sujet avait tout pour nous intéresser en revenant sur ce moment charnière dans l’histoire de France. On doit finalement se contenter d’un acteur principal surjouant d’un bout à l’autre, d’une symbolique à outrance et d’un manque de sérieux dans le traitement de la thématique. Vivement que quelqu’un d’autre s’attèle à la tâche.

Critique

 

N°1 : Sonic The Hedgehog

Et la palme du pire long-métrage de 2020 revient donc à cette catastrophe. Après tout, même les internautes n’étaient pas convaincus du premier design du célèbre hérisson. L’animation s’est peut-être améliorée, mais elle n’a pas empêché la faiblesse de l’histoire et l’inutilité des personnages. Sans ambitions, narratives ou visuelles, le film s’avère pénible, prévisible et absolument pas drôle. A éviter à tout prix !

Critique

 

Et vous, quelles sont vos grosses déceptions de 2020 ?

 

Mes anciens Tops :

 

 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.