Top 10 des meilleurs films de 2019

2019 a été une année plutôt étrange et j’avoue que ce top a été difficile à élaborer. Si je reconnais la qualité d’un bon nombre de films, rares sont ceux qui m’ont vraiment touchée ou marquée (en tout cas, si je compare notamment à mon top de l’année passée). Ces ressentis, en plus des notes attribuées aux films, m’ont permis de réaliser un top 10 assez varié, comprenant des sorties en salles et des films Netflix. Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez à quel point j’affectionne les bandes-originales et c’est intéressant de voir qu’une grande partie des longs-métrages cités dans ce top ont une musique essentielle et particulièrement soignée.

A noter également que quelques films ont échappé au classement de très peu. Il s’agit de Green Book, On the Basis of Sex, Rocketman, The King, The Favourite et Once Upon A Time… In Hollywood.

Le programme de 2020 s’annonce particulièrement prometteur avec de nouvelles œuvres de Christopher Nolan (Tenet), Denis Villeneuve (Dune), Sam Mendes (1917), Guy Ritchie (The Gentlemen), un nouveau James Bond (No Time to Die), une nouvelle version de Little Women et j’en passe. De quoi passer d’excellents moments dans les salles.

 

Voici enfin mon Top 10 des meilleurs films de 2019 !

 

 

N°10 : Beautiful Boy

Loin d’être facile à regarder, le film traite d’une thématique actuelle assez lourde sans aucune fioriture mais avec beaucoup de réalisme, d’intensité et de sincérité. Il permet surtout à ses deux acteurs principaux, les excellents Steve Carell et Timothée Chalamet, déconcertants de justesse, de briller pendant deux heures et de nous présenter une des belles relations père-fils de l’année.

Critique

 

N°9 : Vice

Satire du monde politique américain, le film d’Adam McKay est un très bon condensé entre fond et forme, emmené par un Christian Bale méconnaissable, étonnant et absolument convaincant. Pas sûre que le procédé narratif plaise à tout le monde, mais il a au moins le mérite d’insuffler du rythme et de l’originalité au propos du film.

Critique

 

N°8 : Edmond

Mon film français préféré de l’année ! Les amoureux du théâtre et de la langue française risquent certainement de passer un bon moment. Pleine de subtilité et de finesse, l’écriture d’Alexis Michalik étonne et se savoure à chaque seconde. Plutôt bien rythmé, le film peut également compter sur la joyeuse troupe d’acteurs qui s’en sort avec les honneurs dans un exercice loin d’être aisé.

Critique

 

N°7 : Parasite

L’ovni de ce top ! Un film déjanté au scénario complètement farfelu mais totalement captivant. Impossible de classer le long-métrage dans un genre précis tant plusieurs atmosphères s’en dégagent. Une chose est sûre, Bong Joon-ho a entièrement mérité sa Palme d’Or et son film, complètement imprévisible, original et parfaitement exécuté, fait du bien dans le paysage cinématographique actuel.

Critique

 

N°6 : Marriage Story

Netflix a été généreux cette année et c’est le film de Noah Baumbach qui m’a le plus convaincue. Long-métrage doux-amer, il permet à Scarlett Johansson et à Adam Driver de livrer des performances bouleversantes et pleines de justesse, en reflétant avec une grande sincérité la complexité des relations humaines. Un scénario extrêmement riche qui raconte avec beaucoup d’humanité la séparation d’un couple qui n’arrive plus à se comprendre.

Critique

 

N°5 : Tolkien

Véritable coup de coeur personnel, je ne m’attendais pas à ce que ce film me touche autant. Biopic certes classique, le long-métrage met en avant les valeurs chères à l’auteur du Lord of Rings qu’on retrouvera dans ses œuvres : l’amitié, la camaraderie, le courage, l’amour et le pouvoir des mots. Rempli de poésie et pouvant compter sur un casting dévoué, le film est sans doute la grande surprise de ce top !

Critique

 

N°4 : How To Train Your Dragon : The Hidden World

Le dernier volet des aventures de Hiccup et Toothless marque la fin d’une magnifique saga qui aura su nous amuser comme nous émouvoir. Impossible de rester de marbre face à l’évolution de cette amitié et du passage à l’âge adulte, construite dans un univers coloré et inventif qui met en avant les beautés de la nature. Mature, intelligent et incroyablement émouvant (les mouchoirs sont indispensables), le film ne vous laissera pas indifférent.

Critique

 

N°3 : Ford v Ferrari

Un film extrêmement efficace et maitrisé de bout en bout qui se révèle être un divertissement de grande qualité. Impossible de s’ennuyer une seconde, en particulier pendant les scènes de courses, parfaitement montées et calquées sur les partitions de Marco Beltrami et Buck Sanders. Quant au duo Christian Bale-Matt Damon, tous les deux en pleine forme, il donne lieu à de savoureux échanges remplis de complicité qui témoignent de la belle amitié entre les deux personnages.

Critique

 

N°2 : Ad Astra

Les films sur l’espace continuent de me fasciner et le long-métrage de James Gray n’a pas échappé à la règle. En privilégiant l’intime par rapport à l’action, le film nous embarque dans un voyage captivant qui explore une relation père-fils plutôt complexe. Brad Pitt crève ainsi l’écran et la douce mélancolie qui englobe son personnage nous émeut tout de suite. Les jeux de lumières subtiles et la sublime composition de Max Richter viennent compléter le tableau sans fausse note.

Critique

 

N°1 : Joker

Tout a presque déjà été dit sur le film de Todd Phillips. Outre la performance hallucinante de Joaquin Phoenix, le long-métrage étonne par ses différents niveaux de lecture qui rendent l’histoire si passionnante. Impeccable également sur les plans visuel et auditif (incroyable bande-originale d’Hildur Guðnadóttir), le film se savoure dans les moindres détails. Violent, tendu, ambitieux et imprévisible, c’est la grosse claque de 2019.

Critique

 

Et vous, quels sont vos coups de coeur de 2019 ?

Je vous souhaite de passer une excellente année 2020, remplie de belles découvertes cinématographiques 😉

 

Mes anciens Tops :

 

7 commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi pour Joker, Le mans 66, Dragons et Edmond que j’avais adoré
    par contre je suis passé totalement à côté de Ad astra que j’ai trouvé long, et de parasite car je n’ai pas pris la claque que je m’attendais avec ce film

    par contre j’ai adoré aussi The Green Book, The irishman, Les misérables et le chant du loup.

    Merci de ce top !!
    Et meilleurs voeux

    Aimé par 1 personne

  2. En ce qui me concerne j’ai vu mon film de l’année in extremis hier : il s’agit de « une vie cachée » de Terrence Malick. Pour le reste on se rejoint, comme ad astra et parasite. J’ai aussi beaucoup aimé Once upon a time in Hollywood, la Mule et le Daim.
    Bonne année et à très bientôt.

    Aimé par 1 personne

      1. Plus facile d’accès, c’est relatif. Moins experimental en tout cas que cette fragmentation narrative qu’il avait entamée avec The Tree of Life.
        Cela reste tout de même très introspectif, très contemplatif, une véritable expérience visuelle et spirituelle forte. Je ne suis pas croyant mais je me laisse emporter volontiers par certains films qui sont animés par leur foi (je pense à Rossellini par exemple). Celui-ci est exigeant, mais vraiment très beau.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.